Purger sa tuyauterie extérieure avant l’hiver

Robinet extérieurSi l’automne nous est tombé sur le coin du nez de manière fulgurante, il risque d’en être pareil de cet hiver. Quoiqu’il en soit, à l’approche de l’hiver et quelles que soient les conditions climatiques, il est indispensable chaque année de purger ses canalisations extérieures en prévision du gel et des dégâts qu’ils peuvent occasionner. Mode d’emploi et astuces en quelques étapes.

La tuyauterie "à risque"

Il s’agit de toutes les canalisations extérieures ou placées dans des locaux non chauffés (dépendance, garage, remise...). Elles doivent être systématiquement vidangées, et d’autant plus dans le cas d’une résidence secondaire peu ou pas habitée durant la saison hivernale.

Une précaution essentielle car un bouchon de glace risque de se former en un point de la tuyauterie et l’endommager sévèrement. Il convient ainsi de purger, c’est à dire vider de son eau, toute la tuyauterie d’alimentation d’eau et de drainage située à l’extérieur et celles de toutes les dépendances.

La procédure à suivre

Purger les tuyaux extérieurs est une intervention très simple et rapide : toute installation est pourvue en principe d’un "robinet de purge" que l’on trouvera sur sa portion la plus basse. Pour commencer il est nécessaire de trouver ce robinet et de le fermer. Puis, dans un second temps, on peut ouvrir le ou les autres robinets qui se trouvent sur la canalisation (points d’eau extérieurs pour l’arrosage par exemple). Une fois tous les robinets ouverts, dévisser la vis dite de purge, manuellement ou à l’aide d’une clé selon les configurations : le robinet peut être équipé d’une vis de manœuvre ou d’un écrou.

Prévoir un récipient pour récupérer l’eau si les tuyaux se vident abondamment. Enfin, il ne reste plus qu’à refermer la vis quand l’eau ne s’écoule plus. Réitérer l’opération pour chaque circuit à risque et vérifier que chacune des vannes d’arrêt est parfaitement fermée.

Robinet dehors à purger

Remise en marche

Lorsque les beaux jours reviendront, il faudra procéder à la "remise en eau" des canalisations : une manipulation qui est également à la portée de tous. Tous les robinets doivent alors être fermés. Puis rouvrir la vanne d’alimentation et ouvrir lentement chacun des robinets du circuit ; ne pas ouvrir trop fort afin d’éviter les éclaboussements dus à l’air qui est resté pris dans la tuyauterie tout l’hiver. Une fois que le circuit est en état de fonctionnement, on peut refermer les robinets : c’est fait !

Écrit par K. le dans En extérieur

Ce billet vous a plu ? Partagez le !

1 commentaire

Écrit par BOHBOT le 21/12/2016 à 13h24

Bonjour, Je viens d'acheter une maison en région parisienne (Le Raincy). Le jardin est pourvu d'un arrosage automatique, d'un puisard (plus imperméable), d'une piscine. La tuyauterie au sous-sol est très ancienne (problème de condensation sur les tuyaux et humidité sur les murs.) La société qui devait venir faire l'hivernage devais venir depuis le mois d'octobre. Là, j'ai un souci de consommation très élevée (30m3 / mois). Ma question: Est-ce que vous connaissez des professionnels compétents pour l'entretien de l'eau extérieur et la rénovation de l'installation au sous sol. Merci et à bientôt

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : svzut7y7km